Implants: fiche conseils


Les implants peuvent apporter une réponse optimale à la restauration dentaire en cas d’édentation unitaire, partielle ou totale.
on peut les assimiler à des « chevilles « insérées dans l’os et sur lesquelles sont fixés les éléments prothétiques. leur intérêt est multiple:

  • ils évitent de délabrer les dents saines, habituellement utilisées comme piliers de bridge.
  • ils permettent, dans la plupart des cas, de remplacer les prothèses amovibles par des prothèses fixes plus stables, plus esthétiques et plus fonctionnelles.
  • ils permettent de conserver le volume osseux alvéolaire qui a tendance à se résorber après les extractions dentaires.

Ainsi, les implants se substituent aux racines des dents manquants, ils sont le plus souvent en titane, un métal résistant et « biocompatible », c’est à dire parfaitement toléré par l’organisme.

Le nombre et la position des implants dépendent donc du projet de prothèse, défini préalablement.
Radio et scanner sont des examens indispensables avant la pose d’implants dentaires.
L’analyse du volume osseux permet de déterminer la nécessité éventuelle d’une greffe osseuse préalable.

L’intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale. L’anesthésie générale n’est indiquée qu’en cas d’implants multiples, de gestes chirurgicales associé, et/ ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération état psychique…)
La mise en place d’implants dentaires nécessite une préparation approfondie, effectuée en amont de l’intervention à l’aide d’examens tels que radio, scanner, etc.
Un examen dentaire et buccal sera effectué afin d’évaluer l’état de la zone à implanter et de rechercher d’éventuelles caries ou gingivites à traiter conjointement au problème de dents manquantes.
Tous les implants utilisés dans la Clinique sont homologués et certifiés CE. Le taux de stabilité de ces racines artificielles est de l’ordre de 92%.